La mode masculine entre renouveau et stabilité

L’hiver dernier, la mode masculine a été l’objet d’un retour en grâce du chic intemporel, au travers de pièces cultes revisitées pour l’occasion. Mais quelles seront les tendances de l’hiver prochain ? Le vestiaire masculin est depuis quelques mois l’objet de plusieurs expérimentations dans le domaine de la pièce traditionnelle : lainages graphiques, détails et broderies… de quoi décréter le retour d’un certain charme désuet, mais pas obsolète ! Du costume jusqu’au plus simple objet de mode, les collections cherchent manifestement à mettre en lumière de nouvelles tendances…

L’état actuel de la mode masculine

C’est un fait mis en exergue par la plupart des plus récentes collections de mode masculine : le moment n’est pas au repli sur soi. Contrairement à certains mouvements économiques du type « Brexit », la mode homme cherche visiblement à s’ouvrir au monde, comme peuvent en témoigner par exemple les défilés home pour l’automne / hiver 2017. Ainsi, et malgré le climat d’incertitude ambiant, la dernière FashionWeek britannique automne-hiver 2017-2018 cherchait mettre en avant de jeunes créateurs enthousiastes. Un seul objectif : prouver d’une industrie même à bout de souffle pouvait renaitre grâce au génie des artistes les plus talentueux.

La mode masculine est donc désormais résolument originale : constatant l’absence des géants du secteur, les plus jeunes labels se saisissent de l’occasion pour mettre en valeur les atouts d’une toute nouvelle génération. La cession de janvier de la FashionWeek a dont été l’occasion de voir des collections évoluant à la fois entre l’intime, le personnel et le pragmatisme. Avec, pour certains artistes, une certaine fragilité androgyne typiquement contemporaine. Mais quelles sont exactement les tendances clés qui se dégagent de cette dernière cession ?

Mode homme : les dix tendances clés automne-hiver 2017

Que porteront les hommes durant la prochaine saison automne-hiver ? C’est la question que se posent d’ores et déjà les créateurs et grandes maisons évoluant dans le prêt-à-porter masculin. Tout semble effectivement chamboulé et révisé en mode « oversize », des couleurs jusqu’aux motifs et logos.

Les podiums de Londres, Milan et Paris regorgent littéralement de trouvailles que nous vous proposons de découvrir ci-dessous en quelques points essentiels :

>> Les teintes : elles sont globalement plus vives et vibrantes, voire même fluo dans certains cas ! Ce qui laisse imaginer un retour aux 90’s, en opposition totale avec des teintes plus sombres et monochromatiques. C’est un fait : l’hiver prochain sera consacré à des tonalités plus joyeuses, et la future mode homme fera la part belle à des collections dynamiques. On a même vu certaines collections oser le rose !

>> Le « surdimensionnement » de certaines collections en mode « oversize » : il semble en effet que la plupart des créateurs se soient mis d’accord sur un point très précis : le XXL sera l’actualité de la mode pour les mois à venir. La mode masculine semble ainsi impactée d’une manière générale par cette tendance, du pantalon (large voire baggy dans certains cas) jusqu’à la veste, et en passant par le pull démesuré à la mode adolescente, ou le manteau.

>> Le retour des imprimés : à l’occasion des défilés automne-hiver 2017-2018, on peut dire qu’ils étaient partout ! La mode masculine suivra donc très bientôt la logique des imprimés graphiques, motifs géométriques et autres concepts abstraits voire même engagés. Il en résulte une explosion de couleurs.

Mode pour homme : les petits plus à venir

D’autres particularités complètent le tableau de cette plus récente édition : le sac banane, véritable vestige des années 90, est-il vraiment mort et enterré ? Rien n’est moins sûr, avec la volonté de certains créateurs de réhabiliter cet accessoire de mode en particulier. A Paris, on a également pu apercevoir des pantalons courts, mettant en valeur les chaussettes. Dans la perspective du courant XXL, le pull large à grosse maille a su lui aussi marquer son territoire : on a pu ainsi découvrir des pulls amples, longs qui permettront à la mode homme de disposer d’un accessoire de choix pour s’emmitoufler durant la saison froide.

Dans la poursuite du mouvement de cohabitation entre la mode homme et femme de ces dernières années, la fourrure s’installe et contamine le vestiaire masculin. Au-delà même de pièces de prêt-à-porter plus « classiques », ce sont tous les accessoires de la mode masculine qui sont concernés : bonnets, chapkas, gants et chaussures. Mais le plus surprenant réside peut-être

Au sein de la mode masculine, les saisons se suivent et ne se ressemblent pas. Le temps où la garde-robe n’était qu’un faire-valoir du vestiaire féminin semble révolu. Même si le marché de la mode pour homme n’égale pas encore celui de la mode féminine, il semble mieux endurer la crise. Ceci est sans doute à mettre au crédit d’accessoires de mode très ancrés chez les consommateurs, permettant ainsi le développement de marchés alternatifs, très dynamiques et propices à de nouvelles expérimentations. Les petits créateurs s’en donnent ainsi à cœur joie et donnent la possibilité d’accéder à ce qu’il est permis d’appeler désormais la mode du « luxe abordable », et à un véritable univers de « designers ».

Laisser un commentaire